e nos jours nul n'ignore la condition des peuples qui sont opprimés, qui endurent la famine, qui sont maltraités, et qui souffrent. Que ce soit à la télévision ou dans les journaux, presque tout le monde a déjà vu un jour des images de personnes démunies et sans aide. La plupart des gens ressentent de la tristesse face aux misères de ces malheureux. Pourtant ils ne pensent jamais à passer à l'action afin de remédier à la situation. Ils observent tout cela comme si c'était la responsabilité d'un autre. Alors que certains aimeraient vraiment agir, ils sont freinés par cette pensée " que puis-je vraiment changer seul ? ". C'est là une mauvaise façon de réfléchir. L'abandon des valeurs morales religieuses, et l'acceptation d'idéologies incompatibles avec ces mêmes valeurs, sont à l'origine de toutes les souffrances, des conflits et du chaos qui règnent dans le monde. Par conséquent la solution commune et radicale pour résoudre ces problèmes est d'engager une lutte intellectuelle contre toutes ces idéologies et de parler aux autres des valeurs de l'Islam, la religion choisie par Dieu pour toute l'humanité.

En combattant les idéologies incompatibles avec les valeurs morales religieuses, notre but est d'anéantir ces idéologies en nous appuyant sur des preuves scientifiques, et de démontrer de la même manière qu'elles sont fausses. Tout le monde peut participer à cette lutte intellectuelle, et tout le monde peut prendre une certaine responsabilité. Ceux qui, dans les circonstances actuelles, n'ont vraiment aucune occasion de faire quoi que ce soit, peuvent toujours aider et encourager ceux qui sont très actifs dans cette mission. Ils peuvent, par exemple, étudier les faits décrits dans les livres écrits dans l'objectif de diffuser ce combat, puis exposer ce qu'ils ont appris aux autres, et leur faire prendre conscience de tout cela. Parler de l'existence de Dieu, leur apprendre à Le craindre, leur rappeler le paradis et l'enfer, et ce qui arrivera le jour du jugement, les aider à se souvenir de la raison pour laquelle ils ont été crées, sont des activités essentielles pour mettre un terme à la cruauté et à l'oppression. Tandis que se trouver des excuses, et rester à l'écart, signifie dans les faits, soutenir des idées anti-religieuses. Il est bien sûr inconcevable qu'un musulman ait bonne conscience tout en se trouvant des excuses, en pensant à son seul confort et en gaspillant du temps dans des activités futiles, alors même que d'autres musulmans dans le monde souffrent de violence, de persécution, parce qu'ils croient en Dieu et qu'ils cherchent à mener leur vie en conforme à tout ce qu'Il a décrété. Le musulman connaît la solution la plus efficace qui permettra de résoudre les problèmes auxquels le monde est confronté. Cette solution consiste à raconter et à enseigner aux autres les valeurs morales de la religion. Le fait d'être conscient de tout cela impose au musulman une responsabilité considérable ; celle de révéler aux gens les choses positives que peuvent apporter la religion de Dieu ainsi que ses valeurs morales, celle d'éveiller les consciences afin qu'elles appliquent ces valeurs, et de mener une lutte intellectuelle contre les mouvements anti-religieux.

De nos jours, ni notre environnement proche, ni la situation dans le monde, ne nous autorisent à hésiter ou à demeurer passifs, ni à gaspiller du temps pour des futilités, par paresse ou par matérialisme. A une époque où des millions de musulmans souffrent d'oppression et de cruauté, il est inconcevable qu'un musulman reste sans rien faire pour secourir ces personnes. Il est capital de montrer les injustices auxquelles les faibles font face, et de le faire savoir à tous. Il est nécessaire que les gens sachent que si les qualités ordonnées par Dieu, telles que la justice, la solidarité, la compassion, l'amour, l'affection, le dévouement et l'indulgence règnent, alors un environnement de justice et de paix naîtra. Il est également capital de rappeler à ceux qui ont confiance en Dieu qu'ils sont soutenus par Dieu et qu'à eux appartiennent les bonnes nouvelles, et de prévenir ceux qui sont responsables d'injustices en leur rappelant qu'ils seront châtiés par Dieu, et qu'il faut Le craindre. Comme le dit Dieu dans le verset : " Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. " (Coran, 3 : 104), il est du devoir du musulman de guider les gens sur le droit chemin. Dieu révèle cette qualité du musulman dans d'autres versets :

Ils sont ceux qui se repentent, qui adorent, qui louent, qui parcourent la terre (ou qui jeûnent), qui s'inclinent, qui se prosternent, qui commandent le convenable et interdisent le blâmable et qui observent les lois de Dieu… et fais bonne annonce aux croyants. (Coran, 9 : 112)

Si seulement il existait, dans les générations d'avant vous, des gens vertueux qui interdisent la corruption sur terre (Hélas). Il n'y en avait qu'un petit nombre que Nous sauvâmes, alors que les injustes persistaient dans le luxe (exagéré) dans lequel ils vivaient, et ils étaient des criminels. (Coran, 11 : 116)

Puis lorsqu'ils oublièrent ce qu'on leur avait rappelé, Nous sauvâmes ceux qui (leur) avaient interdit le mal… (Coran, 7: 165)

Les musulmans sincères déploient de grands efforts pour mettre un terme à la violence et à l'injustice, pour que les véritables valeurs morales règnent enfin et que l'Islam soit vécu en accord avec sa quintessence. Afin de plaire à leur Seigneur, ils se dévouent pour Lui avec une réelle soumission, tandis qu'aucun obstacle n'arrête leurs actions énergiques. Ils oeuvrent méticuleusement afin d'être dignes de la satisfaction de Dieu, de Sa miséricorde et du paradis qu'Il a créé pour les musulmans. Dieu a décrit dans le Coran cet état permanent de lutte : " Ô homme ! Toi qui t'efforces vers ton Seigneur sans relâche, tu Le rencontreras alors. " (Coran, 84 : 6)

Dieu souhaite que les personnes qui ont véritablement confiance en Lui fassent tout ce qui est en leur pouvoir afin de mériter Son agrément, Sa miséricorde et le paradis. Elles s'efforcent de terminer une action propice pour en entamer une autre, afin de servir la religion le plus rapidement possible et dans le plus de domaines possibles. Elles bataillent pour montrer à Dieu leur dévotion, en accordant aux ¶uvres favorables une partie capitale de leur vie. Elles pensent constamment aux intérêts de l'Islam et des musulmans, et essaient d'assumer leurs responsabilités afin que nous puissions tous vivre dans un monde de paix, d'amitié et de sécurité. Cet enthousiasme et cette ferveur à vouloir servir pour la satisfaction de Dieu, est l'un des signes d'une dévotion authentique.

Toutefois, ceux dont la foi est faible ne servent jamais dans les bonnes ¶uvres à moins qu'ils ne soient encouragés et soutenus par des croyants. Ils sont peu disposés à faire des efforts, du bien et des sacrifices, car il n'y a pas en eux l'amour et la crainte de Dieu pour leur donner la force de rendre service sans rien attendre en retour. Cependant ils rendent assez de services autour d'eux pour paraître dévoués, mais ils cherchent à continuer à mener une vie où ils feront le moindre effort. Parce qu'ils oublient que la satisfaction de Dieu est la plus grande récompense, ils ne sont pas enclins à faire des efforts dans cet objectif. Ils sont quasiment heureux de travailler nuit et jour, à passer des nuits blanches, à se fatiguer pour l'amour de quelques biens terrestres conditionnels, mais considèrent les ¶uvres faites par amour de l'Islam comme un fardeau, et s'attendent à ce que les croyants leur soient reconnaissants pour toutes les choses qu'ils font.

Tandis que les musulmans sincères qui appliquent le verset qui dit : " Quand tu te libères, donc, lève-toi, et à ton Seigneur aspire. " (Coran, 94 : 7-8) sont enthousiastes, et de grands travailleurs dans tous les domaines avec l'espoir et la joie de rencontrer la satisfaction, la miséricorde et le paradis de Dieu. En effet dans la deuxième sourate, verset 148, Dieu ordonne aux croyants : " Rivalisez donc dans les bonnes ¶uvres. " Les croyants qui suivent ce verset ne sont jamais inactifs, mais toujours en train de concourir pour faire le bien et réaliser de bonnes ¶uvres. Ils se précipitent sur toutes les opportunités afin d'obtenir une récompense de Dieu, ils ne se fatiguent ou n'abandonnent jamais leur travail à quelqu'un d'autre, et profitent de chaque occasion qui se présente. Ils ne laissent jamais personne ressentir ce devoir de reconnaissance, et n'agissent jamais comme s'ils accordaient une faveur immense à quiconque. Bien au contraire, sachant qu'ils ont besoin de la satisfaction et de la miséricorde de Dieu, ainsi que des bonnes actions qu'ils feront avant que la mort ne vienne à eux, ils servent l'Islam avec humilité et détermination, n'attendant pas même un merci de qui que ce soit.

Pour les croyants, écouter leur conscience, et travailler pour la satisfaction de notre Seigneur même dans les pires circonstances, est une véritable source de joie et de bonheur. Tout comme une vie tout à fait honorable, paix et bonheur sont les résultats de chaque effort fourni avec sincérité. Dans l'au-delà seuls les croyants jouiront de la joie et du bonheur éternel. Un croyant conscient de cela, sait qu'attendre une récompense sur terre pour ses actions, ne serait-ce qu'un merci, sera une source de honte devant Dieu. Il sait ce qu'il perdra dans ce monde et dans l'autre, et le craint à juste titre. En effet, oublier l'agrément de Dieu, Son infinie miséricorde, le paradis, et se tourner vers des perspectives terrestres conduit à la déception dans cette vie mais également dans l'autre. Dieu a révélé dans un des versets la sincérité des croyants :

(…) Ils redoutent un jour dont le mal s'étendra partout et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l'orphelin et au prisonnier, (disant) : " C'est pour le visage de Dieu que nous vous nourrissons, nous ne voulons ni récompense ni gratitude. Nous redoutons, de notre Seigneur, un jour terrible et catastrophique. " Dieu les protégera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie, et les rétribuera pour ce qu'ils auront enduré, en leur donnant le paradis et des [vêtements] de soie. (Coran, 76 : 7-12)

<<<

Accueil - Présentation du site - A propos de l'auteur - Liens - E-mail - Inscription - Envoyer à un(e) ami(e)